Synergies aromatiques pour diffusion

   

Des synergies d’huiles essentielles pour une diffusion atmosphérique "intelligente"

  

Diffusion avec des huiles essentielles bioPour assainir l’atmosphère d’une pièce, on utilise la Diffusion des Huiles Essentielles qui est un procédé permettant de répandre un brouillard (micro-gouttelettes d’HE) de molécules actives potentiellement antibactériennes, antivirales et immunostimulantes.
Pour cela, il convient bien entendu d’effectuer un choix technique judicieux des HE à utiliser pour les mettre «intelligemment» en synergie.

 

 

Diffuser pourquoi?

Bien conduite, la Diffusion atmosphérique des HE devient un procédé idéal visant à la protection et à la prévention contre les infections nosocomiales et les pathologies hivernales. Elle contribue de plus en plus largement à la désinfection des locaux, qu’ils soient industriels ou destinés aux soins médicaux.

Il est acquis depuis longtemps déjà qu’en accédant directement au système limbique de notre cerveau, centre des émotions, les HE permettent, voire ordonnent, la synthèse de tel ou tel neuromédiateur, de telle ou telle hormone, stimulant ainsi l’immunité, tout en favorisant également dans certains cas la détente et la relaxation. La Diffusion peut donc représenter un excellent « anti-stress » en même temps qu’elle permet de créer un décor olfactif agréable, capable de chasser les mauvaises odeurs « sui generis » toujours indésirables, notamment au sein des Etablissements de soins ou des EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes).

Rappelons pour mémoire que, ancêtres des C.L.I.N hospitaliers modernes (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales), dès le XVIème siècle et jusqu’à la fin du XIXème siècle, ce sont médecins, « parfumeurs et fumigateurs » qui sont chargés de la désinfection des locaux …et de l’hygiène hospitalière !

On rapporte une pratique par laquelle figurait largement l’utilisation de Romarin, Lavande, Genièvre, mais également de Myrrhe, plantes aromatiques qui étaient brûlées, pour désinfecter et parfumer les locaux septiques, après un nettoyage soigneux (MIKAILOFF N 1990).

Aujourd’hui des Normes strictes sont édictées par des organismes spécialisés tels l’AFNOR pour une utilisation hospitalière à hauts risques de contamination :

  • Activité bactéricide : AFNOR NF.T 72-150 ou 72-151
  • Activité fongicide : AFNOR NF.T 72-200 ou 72-201
  • Activité virucide : AFNOR NF.T 72-180

Plus actuelles sont les Normes EN en vigueur :

  • Niveau de base bactéricide : NF EN 1040 qui vise à la réduction de 105 du nombre des bactéries initiales à 20°C pour un temps de contact de 5 minutes. Les produits passant cette Norme étant actifs sur toutes les bactéries dans leur forme non sporulée (Streptococcus, Pseudomonas, bactéries multirésistantes).
  • Activité fongicide, moisissures et levures : NF EN 1275 (Candida albicans et Aspergillus niger).
  • Activité virucide : NF EN 14476 (virus des hépatites, rotavirus, VRS).
  • Quelques HE à phénols (HE Thym, HE Sarriette, HE Origan, HE Girofle) et quelques autres encore contenant des alcools monoterpéniques doux (HE Tea tree à terpinéol-4) ont été très largement étudiées. Mais toutes les HE utilisées en diffusion n’ont pas encore été testées exhaustivement seules ou en synergies selon ces critères rigoureux… mais ce sera sans doute bientôt chose faite !

L’Aromathérapie scientifique et médicale n’en est qu’à ses débuts, les HE sont en effet très nombreuses… et il faut rappeler le coût exorbitant de telles analyses !
Les premières recherches positives concernant le pouvoir anti-infectieux des HE datent semble t-il de CHAMBERLAND vers 1887.
Citons pour exemple les travaux significatifs de MOREL et ROCHAIX sur HE Citron capable de neutraliser le méningocoque en 15 mn et le pneumocoque en 3 heures ! Ainsi étudia t-il également avec des conclusions favorables HE Thym, HE Orange, HE Bergamote, HE Genévrier, HE Girofle…
Citons également les recherches probantes du Pr GRIFFON sur « l’activité antiseptique d’un mélange d’HE pour la purification bactériologique de l’air », par lesquelles il constata que ses synergies d’HE appropriées diffusées dans l’atmosphère détruisaient en 30 minutes 100% des moisissures et staphylocoques et 98% des colonies microbiennes !

De tels travaux scientifiquement reconnus sont autant d’éléments de preuves rigoureuses quant à l’activité anti-infectieuses des HE utilisées en diffusion, constat, nous l’avons vu, établi déjà depuis des millénaires…
Les recherches modernes continuent qui nous apportent chaque jours autant de preuves irréfutables .

  

Diffuser et comment?

La Diffusion atmosphérique d’HE s’effectue à l’aide de diffuseurs adaptés et peut être pratiquée dans les différents secteurs d’un Etablissement de soins : infirmeries et cabinets de consultations, salles d’attente médicales mais également salles de réception ou de détente, restaurant (il s’agit de stimuler l’appétit des personnes âgées…), dans la lingerie, dans les chambres des résidents, c’est-à-dire partout où l’on souhaite agir efficacement contre les infections, et dans le plaisir olfactif. Il est indispensable de toujours utiliser un procédé de diffusion « à froid » afin de ne pas altérer par la chaleur la qualité des HE.

  • Procédé par ventilation : l’air forcé par un ventilateur électrique arrache les HE à leur support de coton.
  • Procédé par micro-diffusion : l’air comprimé en provenance du moteur électrique va créer par dépression la montée des HE dans la buse de diffusion (verrerie du système GIFFARD). L’HE en rencontrant l’air comprimé va être propulsée sur la verrerie et s’éclater en micro-particules. Ce « nuage », bien plus léger que l’air et chargé en molécules actives sortira enfin par le col de la verrerie pour se diffuser librement et de façon homogène dans l’atmosphère. Ce dernier procédé est de loin le plus efficace et le plus intéressant pour des structures de soin.

Il est important de souligner que l’on ne doit jamais diffuser des HE en continu, ce qui aurait pour effet de saturer l’atmosphère en molécules aromatiques en le rendant irritant pour les muqueuses des bronches, voire potentiellement toxique…
Une règle simple à respecter : jamais plus de 10 mn de diffusion par heure et par pièce. Dans la plupart des cas, 10 mn de diffusion le matin et 10 mn le soir seront suffisant pour une même pièce. Ce temps de contact et la fréquence de diffusion reste bien sûr à adapter à la grandeur de la salle ainsi qu’à sa contamination potentielle.

Rappelons cet ordre de grandeur : 1 ml d’HE est à peu près équivalent à 50 gouttes d’HE. Respecter les recommandations du fabricant : quelques gouttes d’HE souvent suffisent, selon la taille de l’appareil, et il ne sert à rien de gâcher du produit !

LABORATOIRES PHYTOPHAR propose un choix technique de diffuseurs adaptés à vos besoins mais aussi à votre goût…

 

Diffuser quoi?

LABORATOIRES PHYTOPHAR a créé la ligne de produits de diffusion DIFF'AROMA.
Chaque produit est un assemblage synergique « intelligent », constitué de plusieurs HE ayant toutes une même orientation thérapeutique, véritable « complément thérapeutique » à utiliser comme outil anti-infectieux e prévention.

De plus, les synergies DIFF'AROMA se sont appliquées à rechercher un décor olfactif agréable, toujours utile pour pallier aux situations quotidiennes vécues au sein des EHPAD et Maison de repos…

  • Synergie Eucalyptus

    Diffusion avec des huiles essentielles bioSes trois eucalyptus (E. globulus, E. radiata, E. smithii), Sapin et Niaouli en sont les principaux actifs qui lui confèrent d’importantes propriétés antibactériennes, antivirales et immunostimulantes. On diffusera utilement cette synergie dans les salles d’attente et les salles d’accueil, les infirmeries, les cabinets de consultations, entre autre… Elle sera alors utilisée pour la purification et la désinfection de l’air, notamment en hiver :
          1. en prévention des épidémies saisonnières hiverno-vernales
          2. en prévention dans la lutte contre les infections nosocomiales
          3. en cas de pathologies ORL ou broncho-pulmonaires, de façon complémentaire.

C’est une synergie «oxygénante», tel un «bol d’air» qui purifie et assainit l’atmosphère, vous protégera ainsi contre les pollutions.
Notons la fragrance balsamique à note boisée de cette synergie, des plus agréables…

 

  • Diffusion avec des huiles essentielles bioSynergie Orangeraie

    Sa fragrance printemps-été fraîche et tonique est particulièrement adaptée aux salles de restaurant ! Cette synergie en effet ouvre l’appétit, ce qui est souvent utile en Maison de repos. Les notes gaies et dynamisantes des différents Citrus qui la composent ont une dominante fruitée et acidulée fort propice à une utilisation en salles d’accueil ou d’ «attente», cette synergie étant par ailleurs très décontractante…

    Cela ne doit pas faire oublier les vertus antiseptiques atmosphériques (présence importante de monoterpènes) des différentes HE de Citrus qui la composent (HE Bergamote, HE Citron, HE Orange, HE Pamplemousse…). Ces propriétés, nous l’avons vu précédemment sont d’ailleurs reconnues et validées par des études.



  • Synergie Orient

    Diffusion avec des huiles essentielles bioElle conjugue les vertus antiseptiques des HE extraites du Citron et de l’Orange douce (très forts pourcentages de monoterpènes), à celles de HE Encens et HE Cannelle, très anti-infectieuses, antivirales, immunostimulantes…Le tout ayant une fragrance chaude, qui, le dit-on, incite à la méditation.

    Cette synergie a pour caractéristique d’être anti-infectieuse et surtout très harmonisante.







  • Diffusion avec des huiles essentielles bioSynergie Pinède

    Pins et Sapins (contenant un fort pourcentage de molécules terpéniques antiseptiques et d’esters spasmolytiques) sont des antiseptiques aériens majeurs, utilisés pour la purification de l’air et la décongestion respiratoire.

    La fragrance plutôt hivernale de baume parfumé de cette synergie neutralise agréablement les odeurs désagréables : quoi de plus évocateur que le parfum d’une forêt de conifères pour se rapprocher de la Nature !
    Cette synergie est très utile en cas de toux, bronchites, insuffisance respiratoire, car elle facilite les échanges gazeux respiratoires. C’est en outre un excellent tonique du Système Nerveux Central qui incite à retrouver la joie, le courage…et l’envie de vivre ! C’est également un régulateur du Système Nerveux Autonome très harmonisateur.



  • Synergie Provence

    Diffusion avec des huiles essentielles bioLavande, Thyms, Pins et Romarins…

    Cette synergie positivante sent bon le soleil et la chaleur de l’été ! Elle contient autant de principes actifs antiseptiques aériens que de molécules relaxantes !

    C’est une synergie qui détend, qui calme et qui apaise. Pour des salles d’accueil où les fragrances de la garrigue provençale se conjuguent à une action antiseptique réelle…Pour le plaisir, et la protection des patients fragilisés.





PRESENTATION : Flacon de 30 mL

 

CODE EAN :                                                         

Eucalyptus 3760182503993
Orangeraie 3760182504006
Orient 3760182504013
Pinède 3760182504020
Provence 3760182504037